We're sorry but your browser is not supported by Marsh.com

For the best experience, please upgrade to a supported browser:

X

RECHERCHES ET BULLETINS

Webémission en rediffusion : Gestion des cyberrisques et des risques liés à la chaîne d’approvisionnement durant la pandémie

 


Pour les entreprises, vu la rapidité de la transition vers le télétravail et les activités en ligne en raison de la pandémie de COVID-19, il a été difficile de sécuriser les nouveaux environnements informatiques à un moment où les pirates cherchent à exploiter les faiblesses et les distractions causées par la COVID-19. Les équipes des TI sont aussi débordées et passent du temps à résoudre des problèmes de connectivité, notamment, tandis que les demandes de bande passante augmentent la pression sur les réseaux privés virtuels (RPV) et d’autres ressources.

Selon les experts invités à une récente webémission de la série de Marsh sur la pandémie – désormais offerte en rediffusion –, ces problèmes exposent les entreprises à un plus grand risque de cyberattaques, de défaillances technologiques et d’interruption des activités.

Une garantie contre les cyberattaques peut couvrir un grand nombre de ces risques accrus et, avant sinistre, fournir des services de prévention et d’atténuation des pertes, a expliqué Meredith Schnur, responsable du courtage d’assurance des cyberrisques de Marsh aux États-Unis. Toutefois, la garantie pourrait ne pas s’appliquer dans certaines situations en raison d’exclusions concernant l’infrastructure, des limites de garantie en cas d’interruption volontaire, ainsi que des limites dans les définitions des pannes de matériel, de systèmes et de réseaux informatiques.

Meredith Schnur a recommandé aux titulaires de polices de cataloguer leurs données et leurs actifs, et de collaborer avec les conseillers pour savoir exactement ce qui est couvert par les polices de cyberassurance avant qu’un incident ne survienne, ce qui est particulièrement important lorsque les entreprises sont en situation de crise. Les entreprises qui doivent renouveler leur cyberassurance doivent également être prêtes à fournir aux souscripteurs des renseignements plus détaillés sur leur résilience globale.

En plus de l’assurance, les entreprises doivent prendre trois autres moyens de se protéger contre les cyberrisques, selon Tom Fuhrman, un directeur général de Marsh Évaluation des risques. Elles doivent renforcer leur infrastructure informatique, repérer et résoudre les problèmes dans les activités en ligne, et recommander aux employés des moyens de veiller à la sécurité informatique.

Dans la webémission spéciale, on a également examiné de près les effets de la pandémie sur les chaînes d’approvisionnement mondiales, qui ont connu des perturbations et des baisses de production très importantes. Michael Lierow, directeur mondial du groupe d’expertise en chaîne d’approvisionnement d’Oliver Wyman, a souligné la nécessité pour les entreprises de se concentrer dans l’immédiat à rendre les chaînes d’approvisionnement transparentes, ce qui peut permettre des interventions agiles tout en préservant des liquidités.

Il a ajouté que les organisations devraient également penser à l’avenir, en prévoyant les effets que divers scénarios pourraient avoir sur leurs chaînes d’approvisionnement et en déterminant les mesures à prendre dans chaque cas. De façon plus générale, les entreprises devront trouver des moyens d’améliorer la résilience de leur chaîne d’approvisionnement.

Une partie importante de la webémission a été consacrée aux questions du public. Renata Elias, experte-conseil principale du groupe d’expertise des risques stratégiques de Marsh Évaluation des risques, a souligné que le moment est venu pour les entreprises d’examiner et de mettre à jour leurs plans de continuité des activités et d’officialiser toute procédure mise en place au cours des dernières semaines.

Christine Williams, directrice générale du centre d’excellence d’indemnisation des accidents du travail de Marsh, a encouragé les employeurs à prendre des mesures préventives qui peuvent réduire les coûts associés aux demandes d’indemnisation des accidents du travail, comme la désinfection et le nettoyage fréquents des lieux de travail, les communications avec les employés et la distanciation sociale, même après le retour des employés sur leur lieu de travail.

Daniel Kaniewski, directeur général dans l’équipe du secteur public de Marsh & McLennan Advantage et ancien membre des administrations de George W. Bush et de Donald Trump, a dit que les gouvernements demeureront activement déterminés à protéger la population même après le confinement. Les entreprises et les gens doivent s’attendre à ce que les gouvernements continuent d’évaluer la situation et appliquent potentiellement des mesures de distanciation sociale de nouveau en cas d’épidémie.