We're sorry but your browser is not supported by Marsh.com

For the best experience, please upgrade to a supported browser:

X

RECHERCHES ET BULLETINS

COVID-19 : planification, intervention et rétablissement

 


Le COVID-19 continue de se propager sur la planète. Désignée comme une urgence internationale par l’Organisation mondiale de la Santé, l’épidémie a eu de vastes répercussions sur la population, les voyages, les chaînes d’approvisionnement et l’économie en général.

Pour les organisations, particulièrement pour les entreprises multinationales, l’épidémie peut avoir des conséquences importantes, dont certaines se font déjà sentir. Des hôtels ont été forcés de fermer leurs portes, des transporteurs aériens ont annulé des milliers de vols et des chaînes d’approvisionnement ont été frappées de plein fouet, tandis que les marchés financiers ont démontré de la volatilité. Lors d’une webémission spéciale de Marsh diffusée le 26 février (maintenant disponible en rediffusion), les participants ont exploré comment les entreprises peuvent réagir à l’épidémie actuelle de COVID-19, rétablir leurs activités, puis se préparer à de futures éclosions, épidémies et pandémies.

« Il n’existe pas d’approche universelle pour répondre à une telle crise sanitaire », a expliqué Daniel Kaniewski, administrateur délégué au sein du groupe de l’innovation dans le secteur public chez Marsh & McLennan, et ancien membre des administrations Bush et Trump. Il a souligné les efforts déployés par les gouvernements pour contrer l’épidémie ainsi que leurs futures actions potentielles, particulièrement si la situation devait s’envenimer, ce qui inclut la participation d’un plus grand nombre d’organismes gouvernementaux. Il a cependant averti les entreprises qu’elles ne devraient pas compter sur l’assistance gouvernementale, mais que les professionnels du risque et autres responsables devraient plutôt envisager les conséquences sur les personnes et les activités et s’efforcer d’en assurer eux-mêmes la gestion proactive.

Les entreprises doivent agir maintenant

Dre Lorna Friedman, responsable mondiale de la santé au sein du groupe des services aux multinationales de Mercer, a présenté un aperçu du virus et a souligné quelques mesures que les entreprises devraient prendre dès maintenant. Ces mesures incluent :

  • Mettre l’accent sur une bonne communication afin de combattre la peur et la stigmatisation, et se fier à des sources d’information crédibles et établies, telles que l’Organisation mondiale de la Santé et les Centers for Disease Control and Prevention.
  • Insister sur les bonnes techniques de base du contrôle des infections, y compris la bonne façon de se laver les mains.
  • Encourager les employés à rester à la maison s’ils ne se sentent pas bien.
  • Permettre des modalités flexibles de télétravail, si possible.
  • Faire connaître les options de télémédecine aux employés.

Les entreprises devraient se soucier non seulement de leurs employés, mais aussi des visiteurs et des invités, selon James Crask, chef des services-conseils sur la résilience mondiale de Marsh Évaluation des risques. Les entreprises devraient faire particulièrement attention aux chaînes d’approvisionnement, notamment en consultant leurs fournisseurs essentiels, en examinant de plus près les effets potentiels sur les chaînes d’approvisionnement de ces fournisseurs et en s’assurant que ces derniers comprennent bien leurs obligations contractuelles. Il faut également examiner les plans de continuité des activités.

Considérations d’assurance

Bien que les polices d’assurance de biens et de dommages classiques offrent probablement une couverture relativement limitée en cas d’éclosion, d’épidémie ou de pandémie, certaines formes de couverture, notamment les assurances d’indemnisation des accidents du travail, des biens matériels et des pertes d’exploitation, pourraient s’appliquer si certaines conditions précises sont respectées, selon Chris Lang, chef des placements mondiaux de Marsh pour les États-Unis et le Canada. Marsh travaille actuellement à l’élaboration de nouveaux produits qui pourraient s’appliquer lors de futurs événements. Paul McVey, responsable des réclamations pour dommages matériels de Marsh pour les États-Unis, a présenté des déclencheurs potentiels de la garantie et a souligné la nécessité pour les entreprises de mesurer les répercussions financières du COVID-19, même dans les cas où l’entreprise n’a pas de couverture d’assurance.

Lors de la webémission, on a également examiné comment il est possible de modéliser des maladies infectieuses, comme le COVID-19. Jaclyn Guerrero, épidémiologiste principale chez Metabiota, une société d’analyse qui se spécialise dans la modélisation des épidémies et des crises de santé publique, a expliqué qu’une connaissance approfondie des effets et des coûts potentiels d’une épidémie peut aider les hauts dirigeants à mieux comprendre la crise.

Pour conclure la séance, des spécialistes de Marsh ont répondu aux questions du public. Si vous n’avez pas pu assister à la séance en direct, une rediffusion est maintenant disponible.